VW Tech n°98 : Cox 1969 turbo 520 ch

Fiat Lux. Avec ce titre vous pensez que votre vieux serviteur commence à perdre la tête. Titre qui semble incongru dans un magazine technique dédié à la marque Volkswagen. En fait, j’ai ressorti les quelques mots de latin que j’ai appris à l’école. Fiat lux veut dire « que la lumière soit », et qui dit lumière dit éclairage d’un véhicule. Oui je sais, je vous bassine avec mes tocs sur le fait que presque une voiture sur dix n’a pas un éclairage en ordre. Mais je persiste et signe mon combat, car il s’agit de sécurité et il semble que tout le monde s’en fiche.

Je reviens sur ce sujet qui me tient à coeur, car l’autre jour avec mon ami Christophe de Bugs Are Us, nous avons remplacé une ampoule de phare sur une Cox dont le feu de croisement ne fonctionnait plus. Le remplacement de cette ampoule a été réalisé en moins de trois minutes. Deux manipulations suffisent à déposer le phare, desserrer la vis de la lunette et les trois vis du support du phare, ce qui rend le remplacement tellement facile qu’un gamin de trois ans pourrait le faire. Ce n’est pas le cas des véhicules qui sont produits de nos jours, où il faut démonter la moitié de l’avant pour remplacer une ampoule. Résultat, une bonne partie du parc automobile possède un éclairage défectueux, car il est impossible de remplacer une ampoule sur le bord de la route. Mais que fait la police, à quand des contrôles sur l’éclairage des véhicules, ce qui apporterait une vraie plus-value pour la sécurité.

Alors vous pensez bien que lorsqu’on nous fait la morale sur la sécurité routière et que l’on suréquipe les véhicules d’aides à la conduite soi-disant pour notre sécurité, je me marre, comme disait Coluche. Remplacer soi-même une ampoule devrait être possible sur n’importe quel véhicule produit de nos jours, et, à l’image de nos vieilles Cox, en moins de trois minutes. Ce test devrait être obligatoire pour les services d’homologation qui contrôlent les nouveaux véhicules. Si le test n’est pas satisfaisant, retour chez le constructeur qui revoit sa copie. À l’heure où on voudrait nous faire avaler la voiture qui roule toute seule, il serait préférable qu’elle puisse d’abord remplacer ses ampoules toute seule. Messieurs les ingénieurs je vous mets au défi de mettre en fonction cette option qui serait une réelle avancée en termes de sécurité.
Nino Fabbri, rédacteur en chef

Au sommaire de VW Tech n°98 :
Démontage d’une boîte de vitesses T3 Syncro (2e partie)
Comparatif ressorts de soupapes
Conversion 12 volts en 6
Cox 1969 moteur turbo 520 ch
Vilebrequins et carters
Renault Dauphine USA 1960 : petite soeur de la Cox
Pose d’un turbo sur un moteur WBX
Bourse VW à Fréjeville